Michael Gagnon

Profil :  Michael Gagnon
Courriel : michaelgagnon@choefm.com
Finissant :  printemps 2002
En ondes : CHOE FM Matane

 

1- Un souvenir de ton passage au Collège :

Il y en a tellement : Le sourire de madame Savard (euh…ouin… en tout cas) à chaque matin ou j’allais chercher mon café, les « Comment ça va? » de Charles aux 15 minutes et Charles dans la poubelle, Stéphane Fortin qui dort en plein cours de Danielle Vien. Il y a aussi le 11 septembre 2001, inoubliable, mais surtout c’est la gang que nous étions. Tous les partys qu’on a faits chez Pierre Duquette, que ce soit Noël, le party de fin d’année et les autres faits à tout moment.

2-Un moment de gloire, en ondes :

Hum… c’est difficile à dire mais je dirais à mes débuts, les capsules sportives que Étienne Proulx et moi-même faisions à CFVD. Sinon, en septembre dernier, mon entrevue avec Sébastien Plante des Respectables. Mon directeur musical avait oublié de m’informer que j’avais Sébastien en entrevue le matin pendant 30 minutes. Quelle surprise de le voir arriver dans mon studio, mais maudit que ça donné une bonne entrevue. Pour une des rares fois, c’est vrai que je n’étais pas préparé.

3- Un moment épouvantable en ondes :

Ah ça, c’est plus facile à dire. La première fois que j’ai fait un avis de décès à CFVD, c’était un jeune garçon de 10 ans…donc beaucoup de stress…j’ai lâché un  »Yes » à la fin vu que j’étais fier de ne pas m’être trompé…mais le micro était encore ouvert !!…. J’ai pas eu d’appel alors faut croire que ça pas sorti en ondes tant que ça mais c’est assez pour avoir des chaleurs.

4-La plus importante qualité en ondes :

Être soi même, ça c’est très important mais la préparation l’est tout autant. On est jamais assez bien préparé.

5-Dans 10 ans, tu seras devenu…

Gros, pas de cheveux et fier de l’être. Je ne sais pas, j’espère faire encore de la radio sinon un métier connexe.

6-Dans le métier, tu admires :

Tellement de monde, mais j’ai de l’admiration pour tous ceux et celles qui sont passionnés par la radio, qui trippent à chaque jour et se comptent chanceux aussi d’être en ondes. Des fois on arrive vite et on peut partir aussi vite. Profitez de chaque minute.

7-Ah, j’oubliais…

Je sais, tout le monde ou presque l’a dit dans son profil respectif mais les régions allez-y!!!!! On append tellement pis c’est pas mal plus trippant que de ne pas faire de radio. Vous avez quoi à perdre?

P.S. : Je ne suis plus autant sur le party que j’étais… ;)

Michael Gagnon