Jean-Sébastien Croze

Profil :  Jean-Sébastien Croze
Courriel : js@chrmfm.com
Finissant :  Printemps 2002
En ondes : 105,3 CHRMFM Matane

 

1- Un souvenir de ton passage au Collège :

Ouf…. il y en a plusieurs. Ma première rencontre avec Sébastien Côté. Je lui ai fait croire que j’étais un prof et qu’il devait me donner son chèque pour être inscrit. HAHAHAHAHAHAHA!!! C’est drôle hein ? Le party de fin de session chez Pierre Duquette. Ce qu’il faut dire dans cette histoire c’est que Pierre demeurait dans un condo avec plusieurs personne âgées et laissez-moi vous dire qu’ils ont capoté lorsqu’ils ont vu Jessie Comtois ( 6 pieds 1 pouce, 300 + livres !!!) prisonnier dans un panier d’épicerie. Je vous laisse imaginer la suite du party. Et finalement mon passage à l’émission sexe et confidences.

2-Un moment de gloire, en ondes :

Heu……….. En fait il y a en tellement, j’pourrais pas tous les raconter, mais faire mes premières armes en onde avec Sébastien Côté et le Temple du rock a CIMI FM en 2001 -2002 lorsque la station a ouvert. Je vais toujours être fier de dire que j’ai fait partie des pionniers des cette station qui vient de chez nous! J’ai encore mon t-shirt du 103,7

3- Un moment épouvantable en ondes :

En fait, c’était pas vraiment en ondes. Une couple de semaines après mes débuts à Matane, je me suis fait une copine. Par un dimanche soir, j’avais bien hâte de retrouver ma douce et j’ai oublié d’enlever un « stop » informatique dans la programmation en onde (AVRPS). Alors il y a eu un blanc en ondes de 2 heures 13 minutes et 37 secondes! La chienne de perdre mon emploi tu dis….

4-La plus importante qualité en ondes :

Le naturel, pour créer une proximité avec son auditeur. Pour être naturel ça prend… DE LA PRÉPARATION.

5-Dans 10 ans, tu seras devenu…

Plus gros avec moins de cheveux et je vais enseigner au collège donc attention aux pompions.

6-Dans le métier, tu admires :

Alain Dufresne, Christian Lavoie (humm… je liche fort) AHAHAHHAHA!! J’admire surtout des gens comme Frédéric Plante, Maxime Paradis, JP Auger, Mathieu Boulianne, Yannick Marceau Bédard, Myriam Ouellet et j’en passe une méchante gang. Pourquoi je vous nomme? Parce que c’est le fun de faire parler de soi! ET SURTOUT… vous n’avez pas eu peur de faire du millage pour tripper autant que moi dans votre métier. Vous avez compris que l’avenir de la radio passe par les régions.

7-Ah, j’oubliais…

Dans le cours faites ce qu’on vous dit. Même si votre esprit de rebelle entêté n’est pas toujours d’accord avec vos profs. Parce qu’il ne faudrait pas oublier qu’ils ont pas mal plus vu neigé dans le domaine que vous. Leurs conseils vaudront de l’or lorsque vous allez chercher popa pi moman dans votre région éloignée lors de votre premier emploi. Alain, Christian… c’est 5 piasses pour ce que je viens d’écrire. Soyez bons, trippez, amusez-vous vous aller voir que ça paye au bout du compte. Je l’ai toujours dit : la radio est l’un des plus beaux virages imprévus que la vie m’a offert. J’étais archéologue moi avant. Mais vaut mieux faire partie de l’histoire que de la raconter !!!

JS Croze